Aller au contenu principal

Un peu plus de Champagne et de vins du Val de Loire que prévu

Récolte de Chardonnay en Champagne (archives) © Clara de Nadaillac

Les deux grands vignobles les plus affectés par les intempéries de 2016, la Champagne et le Val de Loire, ont rattrapé un peu de leur retard au 1er novembre, selon le bulletin Agreste Infos Rapides. En Champagne, les vendanges se sont réalisées dans des conditions climatiques très favorables. Récolté tardivement, le cépage Chardonnay donne des grappes plus lourdes que prévu. Cette amélioration n’efface pourtant pas les dommages causés par le gel du printemps et le mildiou. Ainsi les statistiques estiment le recul de production des vins de Champagne par rapport à 2015 à 23 % et le déficit de production par rapport à la moyenne 2011-2015 à 28 %.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Autres filières
La Maison Jeeper certifiée viticulture durable et HVE

La maison Champagne Jeeper vient d’obtenir les certifications Viticulture durable et Haute…

Autres filières
Cognac : bientôt une règlementation contre les transferts de droits à plantation

La France espère l'adoption pour l'an prochain d'une règlementation qui empêchera, dans le…

Autres filières
Vers une vendange « historiquement basse » à 37,2 millions d'hectolitres

Les vendanges ont débuté dans les vignobles méditerranéens, avec dix à quinze jours d’avance, a…

Autres filières
Viticulture : 1,55 million d'euros supplémentaires pour la recherche

Cinq nouveaux projets de recherche sur la viticulture vont bénéficier d'un financement total de…