Aller au contenu principal

Projet de « route du vin » en Tunisie

Viticulteur non loin de Tunis, Mohamed Ben Cheikh, président de la Chambre syndicale des producteurs de boissons alcoolisés, veut ouvrir l’an prochain une "route des vins » en tant qu’alternative culturelle au tourisme classique. "Carthage était le grenier de Rome mais aussi son cellier. Elle a connu un grand agronome, Magon, le premier à avoir laissé des traités viticoles", rappelle-t-il. Le vin tunisien, qui s’appuie sur de vieux cépages comme le carignan, voit pousser de nouvelles vignes de chardonnay, viognier ou verdejo. Il compte sept Appellations d’origine contrôlée (AOC).


En relation

Autres filières
L’AOC Cidre Cotentin est lancée

Un bulletin officiel du ministère de l’Agriculture décrit le cahier des charges et donne la…

Autres filières
AOP et IFP vitivinicoles : 8% de non-conformités

Lors de sa dernière enquête relative aux indications géographiques vitivinicoles, les enquêteurs…

Focus produits
Les vins français sous pression espagnole

Les cours des vins sans IG et avec IGP sont en baisse très sensible depuis le…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Jus de pomme et pizza au menu de La Marque du consommateur

Après avoir vendu 10 millions de litres de lait, La Marque du consommateur s’…