Aller au contenu principal

Le manque de marchandises s’accentue

Calibré : Les cours de l’œuf calibré ont progressé plus franchement hier, le déficit d’offre par rapport à la demande s’affirmant en cette deuxième partie de semaine. Les centres de conditionnement ont continué d’afficher des besoins soutenus, du fait d’une bonne activité magasins. Or, en amont, l’offre d’œufs tout venant était insuffisante, d’où des reports sur le calibré qui s’affirmaient alors que les volumes restaient modérés. Du côté des grossistes, le retour de la hausse incite certains opérateurs à ne plus trop attendre le dernier moment pour revenir aux achats, d’où une impression de commerce régulier à un peu plus fluide.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Œufs calibrés : reprise confirmée

Le regain d’activité se confirmait vendredi sur le marché français de l’œuf calibré, comme sur…

Aviculture
L’Europe accroît ses importations de volaille

Volaille : 616 029 tonnes équivalent carcasse (téc) de viande et préparations…

Aviculture
Œufs calibrés : l’offre dirige les prix

Les cours des œufs calibrés continuaient de progresser vendredi en France, tout comme ceux des…

Focus produits
Lapin : la filière a soif de changement

L’année « 2017 a été difficile pour la filière », reconnaît Dominique Le Cren,…