Aller au contenu principal

-40 % d’antibiotiques dans les élevages de veaux de boucherie en 4 ans

De 2013 à 2017, les élevages de veaux de boucherie ont connu une diminution globale de 40 % d’antibiotiques, selon les résultats de l’observatoire pérenne des usages d’antibiotique en veaux de boucherie, mis en place par l’Anses-ANMV et l’Institut de l’élevage à la demande d’Interbev veaux en 2015. Dans le cadre du plan Ecoantibio 2017, la filière s’était fixée un objectif de réduire significativement l’usage des antibiotiques dans ses élevages de veaux. L’Alea, indicateur qui calcule le niveau d’exposition des veaux aux antibiotiques, est passé de 5,74 en 2013 à 3,41 en 2017, soit une baisse de 40 %. En 2015, la filière veaux lançait une campagne de sensibilisation avec la signature de la « Charte interprofessionnelle de bonne maîtrise des traitements antibiotiques ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Produits tripiers : une demande très disparate

En ce mois de novembre, déclaré mois des produits tripiers par la filière française, l’heure est…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…