Aller au contenu principal

Importation de blé : l’Egypte ne renouvellera pas la tolérance zéro à l’ergot

L’Egypte ne renouvellera pas la tolérance zéro à l’ergot dans les importations de blé, malgré la décision allant dans ce sens qui pourrait être prise ce mardi 13 juin par un tribunal égyptien, a réaffirmé Ahmed Youssef, vice-président de la GASC, l’autorité en charge des céréales. « Le jugement du tribunal est procédural et administratif et n’a aucun lien avec les spécifications », a expliqué le dirigeant à Reuters. D’après le responsable, même si l’Administration centrale chargée de la mise en quarantaine (AQA) recouvrait ses attributions à la faveur de la décision du tribunal, elle ne sera pas autorisée à réinstaller la politique de tolérance zéro à l’ergot. Se référant à l’ancienne disposition datant de 2001 et préconisant une tolérance zéro, l’AQA avait procédé à partir de décembre 2015, au rejet de cargaisons de blé français, roumain, américain et russe.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Plus d’un quart du revenu agricole amputé en 2016

Les revenus des agriculteurs auront chuté de 26 % cette année, prévoit la Commission des Comptes…

Alimentation animale-céréales
Céréales : création du Club des Grands Ports Exportateurs

A l’occasion de la Bourse du Nouvel An et de l’Exécution hier au Palais Brongniart, Agro Paris…

Alimentation animale-céréales
L’Afrique du Sud permet l’importation de 1,3 Mt de maïs

Le gouvernement sud-africain a délivré des permis d’importation de 1,3 million de tonnes de maïs…

Céréales
La Turquie ferme ses frontières aux blés russes

Le blé à Chicago reste sous la pression baissière du retour annoncé des pluies sur les grandes…