Aller au contenu principal

Hong Kong ferme ses portes aux volailles et œufs de l’Indre

Hong Kong a annoncé le 8 juin qu’il fermait les portes à l’importation de viande de volailles et d’œufs provenant du département français de l’Indre. Et ce, suite à la notification par l’OIE d’un cas d’influenza faiblement pathogène (H7) confirmé dans un élevage de canards colverts et de faisans à Saulnay. Les 4980 oiseaux du foyer, détecté le 17 mai, ont été abattus. 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Volailles
Importations de volailles : plusieurs pays imposent des restrictions à l’Allemagne

Plusieurs pays ont décidé de placer des restrictions à l’importation à la volaille allemande…

Aviculture
Volaille : l’Europe confirme son dynamisme à l’export

Volaille : L’Union européenne (UE) continue de tirer son épingle du jeu à l’…

Volailles
Embargo sur la volaille américaine

Certains pays asiatiques ont mis en place un embargo sur les produits de volaille provenant des…

Aviculture
Volaille : l’Europe accroît sa présence en Afrique

Volaille : 2017 a commencé sur une tendance plus positive pour les filières…