Aller au contenu principal

Gros bovins : recul des abattages de mâles

© Réussir

Bovins : La baisse des mises en places de jeunes bovins ces dernières années se traduit sur les abattages cette année. En cumul de janvier à mai, les abattages de mâles de 8 à 24 mois ont ainsi reculé de 2 % par rapport à 2016, tandis que ceux des mâles de plus de 24 mois ont chuté de 5,5 %, indique Agreste. 473 947 bovins mâles ont ainsi été abattus sur cette période, c’est 2,8 % de moins que l’an dernier. La baisse des poids carcasses a par ailleurs signé un recul plus net des volumes produits, qui ont atteint 192 893 téc, soit 3,7 % de moins qu’en de 2016.

Veau : Le calme est de mise sur un marché de la viande qui évolue peu dans un contexte d’offres et de demande limitées. Les prix sont stables dans l’ensemble.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…