Aller au contenu principal

Gros bovins : activité ralentie en ce début de mois

© Gutner

Bovins : Le rythme d’abattage était assez calme ces derniers jours. Les approvisionnements en jeunes bovins ont notamment été très limités, le commerce reprenant en douceur. Comme les besoins des abattoirs sont très restreints — cette période de l’année n’étant pas propice aux exportations — cette modération de l’offre a permis de limiter la baisse des cours. En vaches, les abattoirs s’approvisionnent sans trop de difficultés puisque là aussi leurs besoins sont limités. À cette période de l’année, la consommation des ménages tend généralement à marquer le pas. Mais les sorties sont modérées ce qui permet aux tarifs des animaux de se stabiliser cette semaine dans toutes les catégories.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…