Aller au contenu principal

Faible production de pêches et nectarines

Au 1er août, la production annuelle de pêches, nectarines, brugnons et pavies était estimée à 183 000 tonnes, en retrait de 18% par rapport à 2017 et de 17 % par rapport à la moyenne 2013-2017. La note Agreste Conjoncture qui donne cette estimation précise les conditions météorologiques qui ont fait reculé la production : gel au printemps puis fortes températures d’été en Languedoc et Roussillon ainsi qu’en Paca, orages dans le sud de la vallée du Rhône en juillet et aussi climat chaud dans l’ensemble de la vallée. La chaleur a en particulier freiné la prise de calibre des fruits. C’est la production nationale la plus faible depuis dix ans, souligne l’analyse. La production française de pêches est minime en Europe (5% de la production européenne l’an dernier).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Les amandes, plébiscitées dans les lancements de nouveaux produits

D’après le rapport sur les lancements de nouveaux produits dans le monde d’Innova Market…

Fruits et légumes
Droit d’entrée nul dans l’UE pour le champignon noir

Parmi les nouvelles marchandises importées à droit nul dans l’Union européenne à compter du 1…

Fruits et légumes
Pommes de terre : le NEPG se plaint d’un manque de plants

Le manque de disponibilité en plants de pommes de terre destinées à la transformation pourrait…

Fruits et légumes
Mc Cain implante une nouvelle usine en Belgique

Les producteurs français en ont rêvé : Mc Cain l’a fait….en Belgique !