Aller au contenu principal

Euralis encaisse les difficultés et conforte ses positions

Une diminution de 34 millions d’euros du chiffre d’affaires brut de la coopérative Euralis et de ses filiales au titre de l’exercice 2016-2017 (clos le 31 août 2017) ; tel aura été le manque à gagner causé par trois difficultés. La première : l’influenza aviaire. L’exercice est affecté par deux épisodes de ce fléau dans le Sud-Ouest. Une baisse de 22 millions d’euros est attribuée aux mesures d’abattage et à la baisse des activités volailles et canards gras, au détriment notamment du foie gras Montfort à Noël 2016 et des ventes d’aliments. Deuxième difficulté : le temps sec qui a affecté les récoltes d’automne en 2016, ayant fait perdre à la coopérative 10 millions d’euros.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
[VIDEO] Les Maîtres laitiers du Cotentin se diversifient à l’export

En seulement dix-huit mois, l'usine de la coopérative Maîtres laitiers du Cotentin est sortie de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Performance économique et internationalisation vont de pair

À l’occasion du colloque AgroFinance, organisé par nos confrères d’Agra…

Charcuterie-Traiteur
En rachetant Madrange, Cooperl poursuit sa quête de valeur ajoutée

En intégrant les sociétés Madrange, Paul Prédault, Montagne noire, la Lampaulaise de salaisons,…

Produits laitiers
Beurre : après les records, quelle revalorisation ?

La cotation spot du beurre cube de 25 kg publiée par Atla s’est tassée la…