Aller au contenu principal

Etats généraux de l'Alimentation : le Premier Ministre développe les grands enjeux

Le Premier ministre Edouard Philippe a donné le coup d'envoi des Etats-Généraux le 20 juillet. © DR

Edouard Philippe a donné ce matin le coup d’envoi des Etats Généraux de l’Alimentation. Dans son discours d’introduction, le Premier ministre a cité quatre grands enjeux auxquels sont confrontés les filières agricoles et alimentaires aujourd’hui : la mondialisation des échanges, l’enjeu climatique, le numérique et le renouvellement des générations. « A ces enjeux mondiaux s’ajoutent des défis franco-français », a-t-il ajouté, citant la répartition de la valeur – « un des enjeux prioritaires de ces états généraux » -, le rétablissement de la confiance, entre les acteurs de la filière d’une part, et avec les consommateurs d’autre part, et les nouvelles attentes des consommateurs.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
« Ce qui est vital : stopper la guerre des prix »

Les Marchés Hebdo : Qu’attendez-vous de ces états généraux de l’…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : une loi sera présentée au premier semestre 2018

« Je suis favorable au relèvement du seuil de revente à perte économique pour les produits…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Etats généraux : et l’emploi ? demande la FGA-CFDT

Saluant la tenue des Etats généraux de l’alimentation en juillet prochain pour « permettre…