Aller au contenu principal

Envolée du beurre : comment biscuitiers et boulangers s’en sortent

La crise du beurre est inédite dans son ampleur, laissant les secteurs de la BVP et de la biscuiterie dans une situation économique difficile. © Stéphane Leitenberger

Une cotation du beurre à 6,80 euros le kilogramme en août 2017, c’est la réalité à laquelle les industriels des secteurs de la boulangerie, viennoiserie, pâtisserie et biscuiterie doivent faire face. « Nous étions déjà à des niveaux très hauts au mois de mai 2017 avec une hausse de 92 % sur un an. Mais cela a continué. En trois mois, le prix du beurre a encore augmenté de 30 %. En juin, nous évoquions un impact de 68 millions d’euros pour la filière des biscuits et gâteaux, nous parlons désormais d’un impact de 113 millions d’euros », s’alarme Fabien Castanier, secrétaire général du Syndicat des fabricants de biscuits et gâteaux.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
À quelle matière se vouer ?

Les biscuitiers et boulangers ont la vie dure ces derniers mois.

Boulangerie-Pâtisserie
Le beurre met à mal les fabricants de biscuits

Les fabricants de biscuits et gâteaux de France alertent sur les conséquences de l’envolée des…

Produits laitiers
Les éleveurs laitiers gardent un pouvoir de négociation limité

A l’occasion du conseil spécialisé pour les filières laitières de FranceAgriMer du 27 juin…

Dossiers
«La Biscuiterie Jeannette va développer une gamme prémium»

Les Marchés Hebdo : Quelle est la situation de la…