Aller au contenu principal

Encore trop de fipronil dans certains œufs européens

© LAL

Suite à un contrôle interne d’une entreprise nationale, la Belgique a notifié au RASFF (le système d’alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux) le 9 janvier, la présence de traces de fipronil à hauteur de 0,013 mg/kg-ppm, dans des œufs en provenance des Pays-Bas et transformés en Belgique. La France est concernée en tant que pays destinataire. Selon une partie de la filière hexagonale, la DGAL a fait savoir que les entreprises concernées sont des traiteurs qui incorporent les œufs dans des plats cuisinés, précisant que des mesures de gestion étaient en cours (blocage, destruction des lots).


En relation

Volailles
Les leçons à tirer de la crise du fipronil

Le 29 août, la liste officielle des œufs et produits à base d’œufs dépassant la limite maximale…

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Volaille : l’Europe confirme son dynamisme à l’export

Volaille : L’Union européenne (UE) continue de tirer son épingle du jeu à l’…

Volailles
Influenza : l’Efsa va mesurer l’efficacité de la biosécurité

À la demande de la Commission européenne, l’agence sanitaire européenne Efsa doit délivrer un…