Aller au contenu principal

En quoi l’alimentation biologique est porteuse d’avenir

© Studio M - stock.adobe.com

La valeur ajoutée des filières biologiques se maintient singulièrement jusqu’au consommateur, a-t-il été constaté au colloque « le bio » des chambres d’agriculture, le 30 novembre à Paris. Les participants en ont appris davantage sur ces consommateurs prêts à payer plus cher, sur leurs motivations, et les perspectives d’expansion du marché.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
La filière fruits et légumes bios va devoir s’organiser

L’explosion de la demande en fruits et légumes bios prend de court la…

Dossiers
Se préparer à conditionner de façon plus écologique

Jeter pêle-mêle les pots, barquettes, opercules, boîtes de conserve et papiers dans le même bac…

Les acteurs de l'agroalimentaire
50 M€ supplémentaires pour les mesures agro-environnementales

Le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll indique avoir mobilisé 50 millions d’euros…

RSE
Comment Favols a amélioré sa consommation d’énergie

Contactée par l’Ademe en 2015, la société Favols a pu optimiser sa…