Aller au contenu principal

Emmanuel Macron appelle la coopération à plus de transparence

Dans son discours hier à Rungis, le président de la République n’a pas été tendre avec la coopération agricole. Annonçant sa modernisation nécessaire, il a précisé qu’il fallait « faciliter le départ des coopérateurs, rénover la gouvernance du Haut Conseil de la coopération agricole et inciter les coopératives à faire preuve de plus de transparence dans la redistribution de leurs gains aux producteurs ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : premières pistes évoquées lors de l’atelier 5

« Plutôt intéressant et bien animé avec un bon niveau d’échange malgré la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Etats généraux : et l’emploi ? demande la FGA-CFDT

Saluant la tenue des Etats généraux de l’alimentation en juillet prochain pour « permettre…