Aller au contenu principal

Emmanuel Macron appelle la coopération à plus de transparence

Dans son discours hier à Rungis, le président de la République n’a pas été tendre avec la coopération agricole. Annonçant sa modernisation nécessaire, il a précisé qu’il fallait « faciliter le départ des coopérateurs, rénover la gouvernance du Haut Conseil de la coopération agricole et inciter les coopératives à faire preuve de plus de transparence dans la redistribution de leurs gains aux producteurs ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
Une « vraie vision économique » espérée

Coop de France est convaincu que la question centrale de la rémunération des producteurs passe…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : premières pistes évoquées lors de l’atelier 5

« Plutôt intéressant et bien animé avec un bon niveau d’échange malgré la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
« Les bonnes intentions ne suffisent pas à normaliser les comportements »

Les Marchés Hebdo : Pourquoi avez-vous autant de…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…