Aller au contenu principal

EGAlim : les ONG veulent une troisième phase

Réunies au sein de la Plateforme citoyenne pour une transition agricole et alimentaire, plusieurs ONG se sont rassemblées hier soir aux abords du ministère de l’Agriculture pour exprimer leurs inquiétudes sur le fond et la forme des états généraux de l’Alimentation. Les organisations réclament une « troisième phase plus politique » afin « d’aller vers un processus semblable à un grenelle », indique Audrey Pulvar, présidente de la Fondation pour la nature et l’homme (FNH). Les ONG souhaitent qu’aucune nouvelle mesure liée aux discussions en cours dans le cadre des états généraux ne puisse entrer en vigueur jusqu’à la fin de ce processus, prévue en décembre.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Les états généraux de l'alimentation lancés « début juillet »  

Les états généraux de l'alimentation, annoncés pendant la campagne présidentielle, débuteront « …

Charcuterie-Traiteur
La Fict à l’offensive en vue des Etats généraux

Les entreprises de charcuterie-salaison, en difficulté économique depuis un an et demi,…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La répartition de la valeur, priorité des états généraux

Les états généraux de l’alimentation débuteront « début juillet », sous le pilotage du…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Etats généraux : et l’emploi ? demande la FGA-CFDT

Saluant la tenue des Etats généraux de l’alimentation en juillet prochain pour « permettre…