Aller au contenu principal

#Egalim : le gouvernement précise le contenu de la future loi

« Nous déposerons un projet de loi début 2018. L’idée est de remettre complètement à plat les règles du jeu pour garantir des conditions de marché justes, efficaces et saines », a annoncé Édouard Philippe, en conclusion du bilan des états généraux de l’alimentation jeudi 21 décembre à Bercy. Ce projet visera « à habiliter le gouvernement à expérimenter durant deux ans le relèvement du seuil de revente à perte de 10 % et à encadrer les promotions en valeur (34 %) et en volume (25 %) », a-t-il poursuivi. Mesures qui seront donc prises par ordonnances. L’objectif : « rééquilibrer les relations commerciales au profit du producteur », a clairement énoncé le Premier ministre.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire, Bio
#Egalim : le gouvernement précise la feuille de route pour 2018

« Nous déposerons un projet de loi début 2018. L’idée est de remettre complètement à plat…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : Leclerc prêt à des « prix de crise » sur certains produits    

Michel-Edouard Leclerc s'est dit mercredi 13 septembre prêt à accepter la…

Les acteurs de l'agroalimentaire
Relèvement du SRP : « inefficace, voire néfaste », selon UFC-Que Choisir

La proposition faite le 11 octobre par Emmanuel Macron de relever le seuil de…

Réglementation
États généraux de l’alimentation : quelle contractualisation ?

S’il n’appartient pas au juriste d’apporter son point de vue sur la vision de l’agriculture et…