Aller au contenu principal

#Egalim : la FNSEA tacle Michel-Edouard Leclerc

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a dénoncé jeudi sur RTL les propos de Michel-Edouard Leclerc, qui accuse industriels et certains distributeurs de préparer une hausse massive des prix de produits alimentaires. « Michel-Edouard Leclerc dit faux, une fois de plus, ce n'est pas normal qu'il essaye de brandir le chiffon rouge de cette façon-là », s'est agacée Christiane Lambert, réagissant comme Jean-Philippe Girard, président de l’Ania, aux propos du distributeur sur son blog. « Si Michel-Edouard Leclerc était le défenseur des agriculteurs, ça se saurait, il a plutôt contribué à beaucoup nous enterrer depuis longtemps », a poursuivi la présidente du syndicat majoritaire du monde agricole. Pour elle, ce sont « quelques centimes » de plus sur un litre de lait, que devra payer le consommateur, non pas 15%, « mais plutôt de l'ordre de 1 à 1,5%, mais il faut être sûr que ça va revenir jusqu'au producteur agricole », a-t-elle déclaré, prenant l'exemple du lait équitable C'est qui le patron. « Ca fait des années que Monsieur Leclerc prône la politique du prix bas le plus bas, le plus bas, c'est dommage, parce que c'est lui qui a contribué à faire baisser la richesse générée par l'agriculture et à faire des faillites en agriculture, en quelque sorte », a ajouté Mme Lambert.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
La FNSEA accueille les participants de l’atelier 5

La FNSEA a accueilli ce mardi 29 août les participants à l’atelier 5 des Etats généraux de l'…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : la FCD favorable à une évolution du système   

Les grandes enseignes françaises de la distribution sont « favorables …

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : la FNSEA appelle à lutter contre le "dogme du prix bas"

Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, a appelé mercredi 13 septembre le…

Les acteurs de l'agroalimentaire
#Egalim : l'atelier 5 propose d’inverser la formation du prix

« Certains groupes qui font du prix à tout prix disent que les prix vont …