Aller au contenu principal

E. Macron réaffirme l’objectif de 50% de produits bios ou locaux d’ici à 2022

« L’engagement d’atteindre 50% de produits bios ou locaux en restauration collective d’ici 2022 est bien confirmé et nous permettra de repenser territorialement notre alimentation et d’accompagner la nécessaire restructuration de certaines filières », a déclaré Emmanuel Macron, hier à Rungis, à l’occasion du point d’étape des états généraux de l’alimentation. Pour y parvenir, le président de la République qui a demandé à chaque filière d’établir un plan stratégique à cinq ans d’ici fin 2017, a indiqué qu’il fallait identifier précisément les maillons manquants, de la production, de la transformation ou de la logistique, filière par filière, territoire par territoire (comme un abattoir par exemple). 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Témoignages, Bio
#Ega : les élus rejettent l’article 10 du projet de loi

Le conseil national d’évaluation des normes (Cnen) a donné un avis défavorable le 11 janvier sur…

Témoignages, Bio
« 330 M€ pour un bonus bio et local, ça se trouve ! »

Les Marchés Hebdo : Comment vous est venue cette idée de bonus cantine bio…

Témoignages, Bio
50% de produits locaux et bio dans les cantines de Rouen

Stéphane Le Foll était ce matin en visite à la cuisine centrale du Syndicat intercommunal de…

Témoignages, Bio
Tourcoing mutualise pour mettre plus de bio dans les assiettes

La cuisine centrale de Tourcoing produit chaque jour 7 000 repas, utilisant de plus en plus de…