Aller au contenu principal

Dynamisme des ventes de fruits frais… en Allemagne

© AMI

Si les achats de fruits et légumes frais par les ménages français se replient, les ventes au détail (hors pomme de terre) ont progressé en Allemagne. Selon l’organisation AMI, elles ont grimpé d’un peu moins de 5 % en 2017, à 14,7 milliards d’euros. Une hausse à rapprocher d’un renchérissement des prix mais aussi d’une augmentation de près de 2 % des volumes achetés.
Les fruits ont affiché des taux de croissance plus élevés que les légumes. Faute de production nationale suffisante — avec des récoltes en baisse de plus de 40 % en un an —, la hausse des achats de fruits a profité aux importations. Avec une récolte de légumes estimée autour de 3,79 millions de tonnes, en hausse de 1 % par rapport à 2016, l’offre nationale couvre largement le regain d’intérêt des Allemands, permettant même un moindre recours aux importations.


En relation

Fruits et légumes
Pomme de terre : un marché sous tension

L’offre sur le marché du frais demeure limitée.

Viandes
La baisse des achats des ménages se poursuit

Ovins : Les relevés Kantar-Worldpanel ne sont pas de nature à rassurer la…

Viandes
Veau de boucherie : les Pays-Bas doublent la France

Veau : La production néerlandaise de veau de boucherie a progressé de 6 % en…

Fruits et légumes
La pomme reste le fruit le plus acheté par les ménages

Fruits : L’ambiance reste calme pour la pomme.