Aller au contenu principal

Dinde : un petit regain d’intérêt à conforter

Volaille : Le premier semestre n’a pas été à la hauteur des espoirs de la filière dinde française. « La production recule encore. Les mises en place continuent de diminuer et flirtent avec les 750 000/800 000 par mois », regrette Yann Brice, délégué général du Cidef. Un élément apparaît toutefois rassurant ; le sursaut de la consommation, « qui tend à être confirmé par une diminution des stocks de viande, cuisse comme filet », souligne Yann Brice, selon qui cette reprise est en partie liée aux efforts d’innovation et de la mise en place d’une nouvelle offre, en particulier pour valoriser les cuisses. La filière compte se mobiliser pour confirmer ce petit regain d’intérêt. Une campagne de promotion auprès des consommateurs est en cours de réflexion.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Aviculture
Seuls les abattages de dinde progressent

Volaille : Sur les neuf premiers mois de l’année par rapport à la même période…

Aviculture
Volaille : l’Europe confirme son dynamisme à l’export

Volaille : L’Union européenne (UE) continue de tirer son épingle du jeu à l’…

Aviculture
Œufs : peu évolutif au Nord, plus animé en Espagne

Œufs : Le calme restait de mise mardi en France.

Aviculture
Volaille : les produits d’hiver perdent du terrain

Volaille : Le printemps donne un nouveau coup à la demande, déjà faiblissante,…