Aller au contenu principal

Difficiles dilemmes des zones défavorisées simples

Des agriculteurs du Centre-Ouest (ici l'Indre-et-Loire) sortiraient de la zone défavorisée simple. © Réussir

En ce début mars, le ministère de l’Agriculture est supposé avoir remis à la Commission européenne le projet de la nouvelle carte des zones défavorisées simples (ZDS), c’est-à-dire hors montagne. Cette carte est appelée à remplacer au 1er janvier 2019 la carte actuelle, datant de 1976. De nouvelles cartes ont été demandées aux États membres à la suite de critiques de la Cour des comptes européenne (hétérogénéité trop importante entre les États membres et non-justification du maintien de l’éligibilité de certaines zones). La Commission européenne exige des critères « lisibles, pertinents et robustes ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
Griveaux promet un « accompagnement » pour les agriculteurs exclus des zones défavorisées

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a souligné ce jeudi à Toulouse que les…

Viandes
Life Beef Carbon présenté à la Cop 22

Jean-Baptiste Dollé, chef du service environnement-bâtiment de l’Institut de l’élevage, présente…

Produits laitiers
Le « paquet lait » pourrait s’appliquer après 2020

La Commission européenne a publié aujourd’hui le second rapport sur la mise en œuvre du « paquet…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La plateforme anti-gaspillage du Copa-Cogeca a démarré

La première réunion de la plateforme européenne anti-gaspillage du Copa et du Cogeca s’est tenue…