Aller au contenu principal

Développement des productions d’automne

© Réussir

Légumes : En chou-fleur comme en endive, les mises en place se développent. En endive, la faiblesse des apports a favorisé la tenue de prix très fermes, tandis qu’en chou-fleur, le développement plus sensible des apports bretons (1,38 million de têtes, en semaine 39) a pesé sur les cours. Les dernières productions d’été (concombre, courgette, tomate) se sont écoulées plus lentement, confrontées à une concurrence méditerranéenne un peu plus présente et à une demande plus limitée. Les cours ont néanmoins conservé de bons niveaux pour la saison.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…