Aller au contenu principal

Des relations industrie-commerce toujours tendues

Le 9 mars dernier, par voie de communiqué de presse, l’Ania dressait un nouveau bilan « inquiétant » des négociations commerciales 2017. « Malgré de premiers efforts de la part de certaines enseignes, le climat commercial général continue de se dégrader. L’Ania observe que la loi n’est toujours pas appliquée et respectée par tous, et que la pression déflationniste se poursuit au détriment de la vitalité des filières agricoles et agroalimentaires françaises », est-il écrit. Entre le 1er octobre 2016 et le 2 mars 2017, l’observatoire des négociations commerciales mis en place par l’Ania a reçu 623 alertes et signalements de mauvaises pratiques commerciales. Un an auparavant, 320 signalements avaient été recueillis.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’Ania salue les engagements de la distribution

Dans un communiqué daté du 7 novembre, l’Ania salue « la volonté des enseignes de s’engager…

Les acteurs de l'agroalimentaire
L’Ania alerte de nouveau sur le contexte des négociations

A un mois de la clôture des négociations commerciales annuelles entre la grande distribution et…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La Feef veut concentrer ses efforts sur les MDD

En présentant hier les résultats d’un observatoire PME-Grande distribution, la Feef a voulu…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La guerre des prix se poursuit dans un contexte toujours tendu

Le constat est sans appel : la guerre des prix se poursuit.