Aller au contenu principal

Des militants anti-OGM détruisent une parcelle de tournesol « muté »

© Valentyn Ogirenko / REUTERS

Des membres du collectif des Faucheurs volontaires annoncent avoir détruit une parcelle de tournesol obtenu par mutagenèse, technologie assimilée à la transformation génétique donc donnant le statut d’OGM, du fait d’une directive européenne depuis le 25 juillet. Le tournesol en question est résistant aux herbicides et la parcelle détruite à la Tour-sur-Orb dans l’Hérault. Les faits se sont produits dans la nuit de mardi à mercredi. Les activistes invoquent « notre liberté de refuser de consommer, cultiver ces OGM et notre droit de vivre dans un environnement sain ». Ils réclament que le conseil d’Etat annule le décret mettant en œuvre l’exemption de la mutagénèse en droit français et que le gouvernement mette en place un moratoire sur ces cultures.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Le « paquet lait » pourrait s’appliquer après 2020

La Commission européenne a publié aujourd’hui le second rapport sur la mise en œuvre du « paquet…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La Commission européenne « ne peut pas ignorer la position du Parlement ».

Les Marchés Hebdo : Comment va s’articuler votre rapport sur la volatilité…

Autres filières
Aides Pac, contrôles à renforcer

Les nouveaux contrôles relatifs aux dépenses de l’Union européenne dans le domaine agricole…

Réglementation
Règlement « omnibus » : renforcer l’organisation des producteurs

Un « trilogue » est actuellement engagé entre la Commission, le Parlement et le Conseil…