Aller au contenu principal

Déficit commercial en légumes, excédent en PDT

Le déficit commercial de la France en légumes frais s’est aggravé, selon FranceAgriMer, atteignant 427 000 tonnes sur les quatre premiers mois de l’année contre 398 000 t l’année précédente et 384 000 t en 2016. En valeur, toutefois, il tend à se résorber d’une année sur l’autre, de l’ordre de 12 % à 443 millions d’euros. En cause, selon FranceAgriMer, la baisse de 16 % des importations, à 870 millions d’euros.

Contrairement aux légumes frais, la France n’était pas en déficit commercial pour la pomme de terre en début d’année. En cumul de janvier à avril, un excédent de 882 000 tonnes était relevé, selon FranceAgriMer, soit 16,4 % de plus qu’un an plus tôt et 18,7 % de plus qu’en 2016. Toutefois, cette augmentation s’est inscrite dans un contexte de marché morose pour la filière. Si les volumes expédiés ont progressé de 12 %, les prix ont été revus à la baisse. Une tendance à relier à une forte production lors de la campagne 2017-2018, qui a tiré les prix vers de très bas niveaux faute de demande plus tonique. De quoi entraîner une baisse de l’excédent commercial à 155 millions d’euros contre 220 millions d’euros un an plus tôt et 209 millions d’euros en 2016.


En relation

Fruits et légumes
Fruits frais : hausse du déficit commercial en début d’année

Sur les quatre premiers mois de l’année, la France a accentué son déficit commercial de 2 % en…

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…