Aller au contenu principal

Croissance ralentie des échanges mondiaux

Sur les quatre premiers mois de 2017, les exportations européennes de la poudre maigre progressent de 13 %. © DR

Nombreuses sont les zones d’ombre entourant le marché mondial des produits laitiers cette année. Donald Trump et ses positions changeantes sur les accords commerciaux, la recrudescence des tensions dans les pays du Proche et Moyen-Orient, le Brexit ou encore la volatilité des taux de change se conjuguent pour limiter la visibilité sur la tenue du commerce.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Produits laitiers
Lait infantile : les autorités chinoises mettent le frein

La Chine a importé 206 000 tonnes de poudres de lait infantile sur les neuf premiers mois de l’…

Produits laitiers
Le Mexique, futur eldorado pour l’Union européenne ?

La collecte laitière mexicaine progresse mais reste incapable de satisfaire les besoins locaux,…

Produits laitiers
Les grandes tendances se confirment

En France comme dans le reste du monde, les grandes tendances se confirment : fermeté pour la…

Produits laitiers
Lait : rebond de la production mondiale

La production laitière des cinq plus grands bassins exportateurs (Argentine, Australie, Union…