Aller au contenu principal

Consommation : les fromages de brebis mènent la course

De janvier à septembre, les achats de fromages par les ménages français sont restés stables par rapport à 2016, selon FranceAgriMer Kantar Worldpanel. Les fromages au lait de vache représentent 88,9 % des volumes vendus, et s'affichent en léger repli (-0,4 %). Une tendance molle qui cache de nombreuses disparités. Les fromages traditionnels manquent de souffle : -2,3 % pour l'emmental, -2,3 % pour le camembert, -6 % pour le coulommiers et -2,2 % pour le comté. Les fromages ingrédients affichent à l'inverse un dynamisme certain : +12,4 % pour la raclette et +11,7 % pour la mozzarella. Les ventes de fromage de chèvre —7 % du rayon— gardent le cap, progressant de 1,3 %, malgré l'essoufflement des bûchettes affinées (-0,5 %). En brebis, la croissance est nette, avec une hausse des achats de 6,9 %. A 14,80 €/kg, ces fromages sont pourtant les plus onéreux du rayon, devant ceux au lait de chèvre (12,30 €/kg) et de vache (8,80 €/kg). Les fromages au lait de brebis ne comptent encore que pour 3,8 % des volumes.


En relation

Produits laitiers
Les Français continuent de se détourner du lait UHT

Alors que la fermeté reste de rigueur en amont de la filière, l’offre limitée correspondant tout…

Produits laitiers
Intérêt croissant pour les fromages de brebis

La consommation française de fromages de brebis se révèle plutôt soutenue depuis le début de l’…

Produits laitiers
Des fromages de brebis plébiscités

Dans un rayon fromages qui se porte plutôt bien, les produits à base de lait de brebis tirent…

Produits laitiers
Fromages de brebis : hausse des achats, sauf en Roquefort

La consommation française de fromages se porte plutôt bien, avec des achats des ménages en…