Aller au contenu principal

Conditions de cultures céréalières fragiles

Les conditions de culture du blé tendre pour la semaine 20, selon Céré’Obs, ressortent en « bonnes à très bonnes » pour 76 % des surfaces de blé tendre, soit 1 point de mieux que la semaine précédente ; même constat pour le blé dur, à 68 %. Les orges d’hiver sont reconduites à 67 %, celles de printemps perdent 1 point, à 77 %, alors que le maïs progresse de 1 point, avec 87 %. Ces notes un peu plus optimistes ont été attribuées alors que les pluies revenaient mais la vague de chaleur, si elle persiste, risque d’entraîner une dégradation à ce moment critique de la végétation. Les marchés s’inquiètent.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Oléoprotéagineux
Chicago : une demande solide fait monter les cours du soja

Les cours du soja ont monté lundi à Chicago, aidés par de bons chiffres sur la demande à l’…

Céréales
Phase de consolidation pour les céréales

Les cours des céréales, et du blé en particulier, se sont consolidés depuis le début de semaine…

Céréales
Hausse des cours à Chicago, malgré une ambiance stable

Les cours du maïs, du soja et, dans une moindre mesure, du blé ont progressé hier à Chicago, l’…

Céréales
Résistance des prix en fin de semaine

Le marché international du blé tendre reste très actif, mais la France n’y participe pas.