Aller au contenu principal

Commerce perturbé par la baisse des températures

Fin de semaine difficile pour l’artichaut français. Les cours fléchissent, faute de demande suffisante pour absorber des apports très importants. Les besoins sont plus limités en tomate, courgette et concombre, du fait de la baisse des températures qui n’incite pas les consommateurs à se porter aux achats. Les cours oscillent entre maintien et repli. En asperge, si le froid n’est pas propice au commerce, il limite la production et permet à la filière d’assainir son marché en abaissant ses stocks, avec ou sans concessions tarifaires.

La baisse des températures freine également la consommation des fruits de saison. En fraise, les besoins sont moindres et les cours fléchissent, en particulier pour les rondes qui subissent en outre la concurrence espagnole. Cours stables pour les allongées et les gariguettes. L’ambiance est calme et les prix stagnent pour les pommes françaises. En kiwi, la fin de campagne est jugée satisfaisante pour la filière, entre offres limitées et demande encore régulière y compris de la part de la grande distribution.


En relation

Fruits et légumes
Légumes : des productions d’automne encore limitées

Légumes : Un bon équilibre commercial se maintient en endive, en raison de la…

Fruits et légumes
Légumes : des offres de saison très mesurées

Légumes : Le commerce de la tomate a marqué le pas, en ce début de vacances d’…

Fruits et légumes
Petit ralentissement du commerce avec les vacances

Fruits : Le marché français marque un peu plus le pas en cette fin de semaine,…

Fruits et légumes
Lent développement des offres automnales

Légumes : En dépit d’une demande plus timide, dissuadée par les hauts niveaux…