Aller au contenu principal

Ciel dégagé pour le traiteur frais, mais la vigilance reste de mise

© DR

Avec un chiffre d’affaires de près de 7,6 milliards d’euros à fin mai 2017 et une croissance de 5,7 % en cumul annuel mobile, le marché du traiteur frais se porte bien. « On observe un phénomène de passage du placard au réfrigérateur. En 1997, le réfrigérateur ne représentait que 42 % du poids des ventes au sein de l’alimentaire contre 49 % pour le placard. 20 ans plus tard, la tendance s’est inversée avec 48 % du poids pour le réfrigérateur et 45 % pour le placard.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Dossiers
L’insolente bonne santé du snacking

Le dynamisme du marché du snacking ne se dément pas, que ce soit en…

Dossiers
Fêtes de fin d’année périlleuses pour l’industrie

Conséquences de l’influenza aviaire sur l’industrie du foie gras, hausse des…

Dossiers
Marques de distributeurs : innover pour mieux se différencier

Alors que la guerre des prix avec les marques nationales ou les MDD des…

Les acteurs de l'agroalimentaire
La Vie claire passera de 290 à 330 magasins cette année

Le distributeur de produits biologiques, dont le tiers sous sa marque propre …