Aller au contenu principal

Chicago : le blé et le soja montent, le maïs se stabilise

Les cours du blé et du soja ont progressé mercredi à Chicago, tandis que ceux du maïs se sont stabilisés entre une relative détente sur le front des tensions commerciales et des prévisions météo idéales pour les rendements. En début de séance, les cours des produits agricoles ont profité de la nouvelle rhétorique adoptée par Washington vis-à-vis de la Chine. L’administration Trump a assoupli sa position sur les investissements chinois aux États-Unis, invitant dans l’immédiat le Congrès à renforcer des mesures de surveillance plutôt qu’à interdire directement à des opérateurs chinois de contrôler des entreprises technologiques américaines. Ce ton plus conciliant laisse espérer aux acteurs du marché une relative détente entre Washington et Pékin. La hausse des cours des produits agricoles a toutefois ralenti en cours de séance après la diffusion de nouvelles prévisions météo anticipant plus de pluies pour les cinq à seize prochains jours dans le Midwest. Associées à des températures un peu supérieures aux moyennes saisonnières, ces précipitations offrent des conditions quasi idéales pour le développement des productions. Le marché se prépare en outre à la diffusion vendredi de rapports officiels sur les stocks aux États-Unis et sur les superficies consacrées à chaque céréale. On s’attend surtout à une révision à la hausse des superficies de maïs et de blé.


En relation

Céréales
Le blé américain ploie sous la concurrence mondiale

Les cours du blé américain ont de nouveau ployé lundi sous la pression de la concurrence…

Oléoprotéagineux
Soja et blé fragilisés par les prévisions canadiennes

L’agence canadienne Statcan a publié des prévisions de production de blé à 29,98 Mt pour 2017,…

Oléoprotéagineux
Chicago : soja et maïs plombés par les prévisions météo

Les cours du maïs et du soja ont reculé lundi à Chicago sous la pression de l’amélioration des…

Oléoprotéagineux
La hausse de l’euro pénalise les produits européens

Le colza reculait lundi midi sur Euronext.