Aller au contenu principal

Céréales : des rapports haussiers

La révision en baisse de la production de blé russe par l’USDA était attendue, mais son niveau a surpris ; il situe cette production à 68,5 Mt, soit 3,5 Mt de moins que dans le précédent rapport. En parallèle, le bureau australien de l’agriculture a abaissé de 1,8 Mt son estimation de récolte locale. Sur le plan européen, le Coceral a opéré la même opération au niveau de l’UE à 28 avec une prévision de récolte de 138,5 Mt.

Si la Russie va disposer d’un moindre potentiel d’export de blé, elle reste néanmoins fortement présente sur le marché mondial, emportant la plus grosse partie du nouvel appel d’offres égyptien, avec 300 000 t, la Roumanie contractant pour 120 000 t.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Céréales
Le blé américain ploie sous la concurrence mondiale

Les cours du blé américain ont de nouveau ployé lundi sous la pression de la concurrence…

Oléoprotéagineux
Soja et blé fragilisés par les prévisions canadiennes

L’agence canadienne Statcan a publié des prévisions de production de blé à 29,98 Mt pour 2017,…

Oléoprotéagineux
Chicago : soja et maïs plombés par les prévisions météo

Les cours du maïs et du soja ont reculé lundi à Chicago sous la pression de l’amélioration des…

Oléoprotéagineux
La hausse de l’euro pénalise les produits européens

Le colza reculait lundi midi sur Euronext.