Aller au contenu principal
Thumbnail
Gros bovins : un marché peu animé et équilibré

Bovins : Malgré la série des fériés, le marché des gros bovins n’a pas connu de nets revirements à la fin du mois de mai. En jeunes bovins allaitants, l’offre reste limitée.

Thumbnail
Hausse d’un centime en Allemagne malgré deux fériés

Découpe : Ce n’est pas le nord de l’Union européenne qui risque de faire de l’ombre aux éleveurs français.

Thumbnail
Bovins : des prix inférieurs à la moyenne 2012-2016

Bovins : Mi-mai les prix des gros bovins au stade entrée abattoir dépassaient leur niveau de l’an dernier, avec des hausses pouvant atteindre jusqu’à +7,6 % pour les vaches P3 ou…

Thumbnail
Porc : de nouvelles perturbations à l’horizon

Porc : Les disponibilités en élevage se révèlent plutôt modérées pour la période, malgré les récents fériés, ce qui pourrait jouer en faveur d’une fermeté des cours ce jeudi à…

Thumbnail
Petits veaux : fermeté en races allaitantes

Veau : La semaine dernière, les apports de petits veaux se sont montrés plus modérés sur les marchés en vif, avec de nettes chutes d’effectifs dans certaines régions, ce qui a…

Thumbnail
Porc : un petit vent de fermeté souffle au MPB

Porc : Si le jeudi de l’Ascension a laissé des retards d’enlèvement et joué en faveur d’un équilibre du commerce français, la perspective du début de mois et un marché de la…

Thumbnail
Viande bovine : davantage de viande américaine au Japon

Bovins : L’origine américaine pourrait atteindre 42 % des importations de viande bovine japonaises en 2017, soit 4 % de plus qu’en 2016.

Thumbnail
Porc : statu quo dans le nord de l’UE, hausse en Espagne

Porc : La semaine dernière a été marquée par l’Ascension, fériée dans plusieurs pays du nord de l’UE.

Thumbnail
Bovins : fin de mois peu évolutive

Bovins : Les cours des gros bovins ont peu évolué, sur fond de demande morose. En bœufs et jeunes bovins, le statu quo l’emporte.

Thumbnail
Porcelets : les prix des laitons redescendent de leur sommet

Porcelet : Deux tendances s’affirment en France. Le marché des 25 kg reste peu approvisionné mais apparaît moins déficitaire qu’auparavant.