Aller au contenu principal
Thumbnail
Guerre des prix en poudres, fermeté en matières grasses

Le marché des produits laitiers demeure très contrasté selon les produits considérés. Ainsi, en poudres de lait, l’heure est à la baisse en France comme sur le marché mondial.

Thumbnail
Vers un recul du cheptel laitier européen en 2017

Le cheptel européen pourrait reculer de 340 000 têtes, à 23,2 millions de vaches laitières en décembre 2017, selon les prévisions de l’Institut de l’élevage (Idele).

Davantage de fromages de brebis

La collecte française de lait de brebis a progressé l’an dernier, dans un contexte de consommation tonique. De quoi soutenir l’activité industrielle.

Thumbnail
Les grandes tendances se confirment

En France comme dans le reste du monde, les grandes tendances se confirment : fermeté pour la matière grasse et pression sur les poudres.

Thumbnail
Les cours s’effritent dans un marché assez actif

En Europe, le marché des produits laitiers demeure peu évolutif. La perspective de la reprise de la collecte laitière au printemps tend à peser sur les cours.

Thumbnail
Mauvais mois de janvier pour les produits laitiers

Les achats des ménages français ont reculé, quel que soit le produit laitier considéré, sur la période de quatre semaines se terminant le 22 janvier comparé à la même période un an plus tôt, selon…

Thumbnail
Fromages biologiques : toujours toniques

Les achats des ménages de fromages biologiques ont bondi de 21,9 % sur les quatre premières semaines de 2017 comparés à la même période de 2016, selon FranceAgriMer-Kantar Worldpanel.

Thumbnail
Fermeté en beurre et en lactosérum, doute en poudre

Le marché du beurre français a repris des couleurs ces derniers jours, avec des échanges importants sur des bases de prix supérieures à celles de début février.

Thumbnail
Vers une reprise de la collecte européenne au printemps

La tendance est la baisse sur le marché des produits laitiers, notamment pour le beurre. En effet, les acheteurs sont en retrait, ils attendent un retour de l’offre.

Beurre : manque de disponibilités

Les stocks de beurre ont fondu au fil de l’année 2016 et les prix flambent. En bio, les approvisionnements sont tout aussi difficiles.