Aller au contenu principal
Légumes : des conditions climatiques défavorables

Légumes : L’activité commerciale est restée perturbée par la douceur climatique et les intempéries en semaine 6.

Rungis : le commerce évolue peu

Les cours de la courgette ont poursuivi leur fléchissement hier à Rungis, en raison d’une offre espagnole et marocaine plus étoffée.

Un contexte commercial toujours peu favorable

Légumes : Le marché du chou-fleur demeure bien approvisionné en offres bretonnes, italiennes et espagnoles, face à une demande encore très prudente dans ses achats.

Légumes : des marchés diversement orientés

Légumes : Les cours du chou-fleur se sont raffermis hier, sur un marché un peu plus demandeur et face à une offre bretonne plutôt modérée (565 000 têtes).

Oignon : marché lourd

Le commerce reste très calme et déséquilibré, avec une offre de qualité hétérogène et une demande des plus timides, favorisant le maintien d’une large fourchette de prix.

PDT : un marché bloqué

Les cours de la pomme de terre restent orientés à la baisse.

Échalote : un commerce ralenti

Le commerce de l’échalote s’est ralenti ces derniers jours, les opérateurs restant bien couverts. Les cours bretons à la production ont été revus à la baisse.

Un commerce pénalisé par la douceur climatique

Légumes : Le commerce est resté difficile la semaine dernière, marqué par une hausse des disponibilités et par un manque persistant de demande, se soldant par un alourdissement…

Rungis : le commerce évolue peu

Hier, les disponibilités plus étoffées en chou-fleur ont entraîné un réajustement des cours à la baisse.

Un contexte commercial toujours peu favorable

Légumes : Le commerce du chou-fleur demeure difficile. Bien qu’en léger recul, les volumes sont supérieurs aux besoins, et cela se traduit par un nouveau repli des cours bretons…