Aller au contenu principal
Oignon : un marché toujours peu animé

Le commerce reste calme. Malgré cela, les prix tendent à se maintenir, sous l’effet de l’amélioration progressive de la qualité.

Pomme de terre : léger mieux

Le marché s’est ressaisi la semaine dernière.

Légumes : le marché amorce sa transition

Légumes : Les marchés des produits d’hiver (chou-fleur, endive, poireau) sont restés compliqués ces derniers jours, toujours pénalisés par un temps trop doux.

Rungis : un commerce assez actif

Hier à Rungis, le retour à une météo plus ensoleillée semblait stimuler, la demande en tomate, permettant une progression des cours autant pour les marchandises françaises que pour les…

Développement des offres des produits printaniers

Légumes : La fréquentation des marchés reste réduite avec les congés. Le commerce du poireau demeure peu dynamique. Les volumes expédiés sont limités. Les prix sont stables.

Légumes : un négoce toujours très laborieux

Légumes : Les cours du chou-fleur sont repartis à la baisse, sous l’effet des plus larges volumes (1,11 million de têtes hier).

Oignon : un marché très calme

Le commerce tourne au ralenti avec les vacances scolaires. Les cours sont globalement reconduits. La qualité moyenne tend cependant à progresser, avec l'ouverture des premiers frigos.

Pomme de terre : une filière toujours lourde

Les cours demeurent orientés à la baisse. En frais, la pression des centrales d'achat est forte sur les expéditeurs.

Échalote : petite demande

Une petite activité perdure en amont, les négociants se couvrant, anticipant la moindre présence à la vente et aux livraisons des producteurs, dès que le temps leur permettra d'avancer dans les…

Légumes : un manque notable de consommation

Légumes : Les marchés de l’endive, du poireau et des salades sont restés lourds et en crise en semaine 9, pénalisés par des apports bien supérieurs aux faibles besoins de la…