Aller au contenu principal
Échalote : commerce peu actif

Les stocks d’échalote bretonne d’ancienne campagne demeurent significatifs, ralentissant la mise en place de la campagne d’échalote nouvelle. Les prix restent sous pression.

Oignon : petit courant d’affaires

La campagne d’oignon précoce se poursuit. La production d'oignon s’annonce bonne pour cette année dans l’Hexagone et, plus globalement, en Europe.

Pomme de terre : larges apports en perspective

Le marché de la pomme de terre de conservation demeure baissier, sous la pression des stocks non négligeables d'ancienne campagne.

Meilleur équilibre en fin de semaine 29

Légumes : En concombre, la faiblesse des apports, en France et en Europe, et la bonne demande ont entraîné une hausse des prix.

Des offres de saison plus modérées

Légumes : En courgette, l’offre régionale est toujours limitée dans le Sud-Est, en raison des arrachages. La demande est présente et les cours fermes.

Dans l’attente d’un réveil de la consommation

Légumes : Les offres régionales de courgette sont limitées, ce qui favorise la hausse des prix.

Fruits à noyau : marchés plus lourds

Légumes : Le marché de la tomate est resté calme vendredi, les perspectives du week-end festif ayant été amoindries par des conditions météo maussades.

Rungis : des cours peu évolutifs

Hier, les cours des tomates étaient stationnaires à Rungis, les rondes de Belgique et les grappes néerlandaises et françaises se négociant à prix attractifs.

Des marchés diversement orientés

Légumes : En tomate, le commerce demeure décevant, la concurrence interrégionale et les départs en vacances limitant les ventes.

De plus faibles apports dans le Sud-Est

Légumes : L'offre de melon est toujours limitée, en raison des pluies qui sont récemment tombées dans le Sud-Est. Les ventes sont fluides et les cours fermes.