Aller au contenu principal
Un contexte commercial toujours peu favorable

Légumes : Le commerce du chou-fleur demeure difficile. Bien qu’en léger recul, les volumes sont supérieurs aux besoins, et cela se traduit par un nouveau repli des cours bretons…

Légumes : des marchés diversement orientés

Légumes : Une baisse des cours a été enregistrée hier en chou-fleur, sous l’effet d’apports plus conséquents (705 000 têtes).

Oignon : calme sur le marché

Le commerce demeure très calme, sur le marché intérieur comme à l’export. La demande est réservée, face notamment à la grande hétérogénéité de qualité des marchandises proposées à la vente.

Échalote : ralentissement du négoce

Le négoce tourne au ralenti depuis le début du mois de janvier.

PDT : un commerce peu animé

Le marché de la pomme de terre a continué de se replier en semaine 4.

Climat peu propice à la consommation

Légumes : Le climat, davantage automnal qu’hivernal, reste un frein à la consommation des légumes.

Rungis : le commerce évolue peu

Hier, les disponibilités modérées en chou-fleur ont permis un ferme maintien des prix à Rungis. Les tarifs des salade batavia et feuille de chêne blonde ont sensiblement progressé.

Légumes : une activité décevante

Légumes : Les volumes de transactions demeurent limités, les températures et les conditions climatiques ne favorisant pas la consommation des légumes de saison.

Légumes : des marchés diversement orientés

Légumes : Le recul des apports de chou-fleur —525 000 têtes commercialisées hier— favorise le maintien de cours fermes, malgré une demande rendue plus prudente face à la…

Échalote : tassement des prix

Le commerce s’est ralenti depuis les fêtes de fin d’année, les opérateurs demeurant bien couverts.