Aller au contenu principal
Thumbnail
Le commerce du chou-fleur prend de l’ampleur

Légumes : Les cours du chou-fleur remontent. Les besoins sont un peu plus importants et le développement de la production encore modéré (236 000 têtes).

Thumbnail
Un commerce qui reste encore indécis

Fruits : En pomme comme en poire, la gamme saisonnière est complète et confrontée à une demande qui manque encore de motivation.

Thumbnail
Inchangé en oignon, recul en échalote

La pression de l’offre s’accentue en Bretagne. Les cours conservent une tendance baissière (-2 centimes à 0,35 euro le kilo pour l’échalote longue de tradition, à l’expédition).

Thumbnail
Légumes : dernières productions d’été

Légumes : La persistance de températures douces sur l’Hexagone a freiné la montée en consommation des légumes d’automne comme la carotte, le chou-fleur, l’endive ou le poireau.

Thumbnail
Fin de campagne régulière en légumes d’été

En tomates, la demande se fait de plus en plus calme chaque jour. Les cours sont difficilement reconduits. En concombre en revanche, les acheteurs sont plus intéressés.

Thumbnail
Un commerce assez peu évolutif

Légumes : Les productions de courgette déclinent sur l’Hexagone. Celles d’Espagne se font plus présentes.

Thumbnail
Une activité globalement calme

Fruits : Un petit courant de ventes perdure en raisin. Les écoulements portent essentiellement sur le raisin longue conservation.

Thumbnail
Pomme de terre : une demande encore timide

Les arrachages se poursuivent sur l’Hexagone —ils sont avancés à près de 70 %— et les rendements ont tendance à progresser.

Thumbnail
Un commerce automnal plus calme

Légumes : Les mises en places automnales ont continué de se développer, dans un contexte commercial cependant encore calme, le temps plutôt clément de ces derniers jours limitant…

Thumbnail
Fruits : démarrage lent des produits d’automne

La consommation n’est toujours pas suffisante en marron ou en noix, la météo étant encore trop douce. Ces marchés manquent d’entrain et les cours baissent.