Aller au contenu principal
Thumbnail
Retrait des taux des frets secs comme des pétroliers

Les prix des transports de matières premières sèches ont baissé la semaine dernière, pénalisés par les tensions commerciales.

Thumbnail
[Infographie] Algues : la production a doublé en dix ans

30 139 tonnes de plantes aquatiques ont été produites en 2016 dans le monde, selon la FAO. C’est 2,2 fois plus qu’en 2005.

Thumbnail
Le sucre s’envole, le café recule et le cacao hésite

La tonne de sucre a repris de l’altitude la semaine dernière, tant à Londres qu’à New York.

Thumbnail
Pâtisserie : les Français toujours aussi gourmands

94 % des Français consomment des pâtisseries et 35 % d’entre eux en consomment au moins une fois par semaine.

Thumbnail
Hausse des volumes vendus en halles à marée en août

Les ventes dans les halles à marée en août ont progressé de 2,4 % en volume par rapport à l’année dernière mais ont chuté de 5 % en valeur, selon les données de FranceAgriMer.

Thumbnail
Nouvelle baisse des taux des frets secs

Le Baltic Dry Index (BDI) a fini vendredi à 1 490 points, contre 1 579 points une semaine auparavant.

Thumbnail
Le café au plus bas en 12 ans, cacao et sucre rebondissent

Le robusta a touché lundi dernier 1 465 $/t à Londres, son plus bas niveau depuis deux ans et demi, tandis que l’arabica coté à New York a atteint mardi 98,65 cents la livre, à son plus bas depuis…

Thumbnail
PGC : chute des volumes vendus au premier semestre

Les ventes de produits de grande consommation ont chuté de 1,2 % au premier semestre par rapport à la même période de 2017, en volume, selon Iri. C’est la plus forte baisse en cinq ans.

Thumbnail
Repli des taux des frets secs, rebond des pétroliers

Les prix des transports de matières premières sèches ont baissé la semaine dernière. Le Baltic Dry Index (BDI) a fini vendredi à 1 579 points (-118 points).

Thumbnail
Huîtres : des prix records, et ce n’est pas fini !

Les huîtres sont un produit alimentaire haut de gamme pour lequel les consommateurs sont prêts à payer cher, la hausse récente des prix mondiaux ne décourage donc pas leur appétit.