Aller au contenu principal
Thumbnail
Sucre, cacao et café souffrent de l’abondance de l’offre

Le cours du sucre blanc a atteint mercredi son plus bas depuis près de deux ans à 360,40 dollars la tonne à Londres, tandis que le sucre brut a touché son plus bas en un mois et…

Thumbnail
Les frets secs grimpent, les pétroliers se stabilisent

Le Baltic Dry Index a fini vendredi à 1 138 points (+106 points). Le Baltic Capesize Index 2014 a terminé la semaine à 2 013 points (+74 points).

Thumbnail
Café, cacao et sucre délaissés par les marchés spéculatifs

En café, les investisseurs se positionnent de manière technique, et les échanges se font sans tendance claire.

Thumbnail
Traiteur de la mer : seuls surimi et panés surnagent

Avis de vent frais sur le rayon traiteur de la mer où les achats des ménages ont reculé de 1,8 % au premier semestre comparé à la même période de 2016, selon FranceAgriMer Kantar…

Thumbnail
Les frets secs montent, les pétroliers sombrent

Le Baltic Dry Index a fini vendredi à 1 032 points (+99 points), à son plus haut niveau depuis trois mois.

Thumbnail
Le cacao remonte, le sucre faiblit et les cafés divergent

La tonne de cacao a grimpé vendredi à 1 614 £, à son plus haut niveau depuis deux mois à Londres, ayant atteint mardi son plus haut niveau depuis quatre mois à New York, à 2 090…

Thumbnail
Baisse des taux des frets maritimes

Le Baltic Dry Index (BDI) a fini vendredi à 933 points, après avoir atteint mardi 980 points, son plus haut niveau depuis plus de deux mois.

Thumbnail
Café : une partie de la récolte brésilienne infestée

Après une semaine volatile, les prix du café se sont stabilisés ces derniers jours. En un mois, les cours de l’arabica ont progressé de plus de 10 %.

Thumbnail
Les achats de poissons entiers plongent au premier semestre

Les achats des ménages de poissons frais ont reculé de 1,3 % au premier semestre, par rapport à la même période de 2016 selon FranceAgriMer - Kantar Worldpanel.

Thumbnail
Les frets secs montent, les pétroliers se stabilisent

Les prix des transports de matières premières sèches ont grimpé la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers se sont stabilisés.