Aller au contenu principal

Broutards : un marché qui a évolué en 2017

© Port de Sète

Broutards : Les exportations françaises de broutards ont progressé de 6,8 % en 2017, c’est une troisième année consécutive de hausse, rappelle Agreste. 52 % des animaux exportés étaient des mâles lourds, une catégorie phare pourtant en perte de vitesse (-7 %). Au contraire, les ventes de génisses et de broutards légers ont bondi respectivement de 17 % et 5 %. 834 000 animaux ont traversé les Alpes, soit 2 % de plus qu’en 2017, tandis que 176 000 ont franchi les Pyrénées (+30,1 %), l’Espagne développant sa filière d’engraissement pour l’exportation de mâles sur le pourtour méditerranéen. 30 000 broutards étaient destinés à d’autres pays membres de l’Union et 38 000 à des pays tiers, des destinations en recul respectivement de 44,7 % et 41,2 %.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bovins : quelles perspectives après le scandale brésilien ?

Bovins : Le Brésil perd de nombreux marchés suite à des malversations ayant…

Viandes
Bovins : les exportations de l’UE continuent de progresser

Bovins : Les exportations européennes de viande bovine et d’animaux vivants ont…

Viandes
Bovins : le Brésil davantage présent à l’export en 2018

Bovins : 18 % de la viande bovine échangée sur le marché mondial est…

Viandes
[Infographie] Bovins : vers une hausse des échanges mondiaux en 2018

Bovins : 10,5 millions de tonnes de viande bovine devraient être échangées dans…