Aller au contenu principal

Broutards : prix très fermes, marché fluide

© Jean Charles Gutner

Broutards : Peu d’offres, bonne demande, aucun changement sur les fondamentaux d’un marché où les prix continuent de plafonner, voire de réussir à grignoter encore quelques centimes selon les catégories. Ce sont les animaux vaccinés contre la FCO (2 sérotypes) qui sont les plus recherchés, les mâles de qualité attirent aussi.

A priori, peu de changements à attendre dans les jours qui viennent. Avec les travaux des champs, les éleveurs seront toujours aussi peu disponibles pour s’occuper de la commercialisation de leurs animaux. Les disponibilités vont demeurer réduites. Le marché devrait ensuite rapidement se montrer moins actif, quand les négociants et les exportateurs entameront leur trêve estivale, au mois d’août.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande bovine : hausse des exportations en septembre

Bovins : Les exportations françaises de viande bovine ont dépassé 20 000 téc au…

Viandes
Broutard : la France reste tournée vers l’Italie

Broutards : En 2017, les exportations françaises de bovins maigres de plus de…

Viandes
Prix fermes pour les bovins maigres de qualité

Gros bovins : La semaine a été synonyme de raffermissement des cours des…

Viandes
Bovins : vers un retour à la normale sur les marchés en vif

Bovin : Aucune évolution particulière cette semaine sur les marchés aux…