Aller au contenu principal

Broutards : la FCO joue les trouble-fêtes

© Stéphane LEITENBERGER

Broutards : L’apparition d’un foyer de FCO de type 4 en Haute-Savoie au début du mois pose question. Si la France continentale compte près de 2 000 foyers de FCO de type 8 depuis 2015, c’est la première occurrence du sérotype 4. Certains de nos partenaires commerciaux ne sont pas indemnes de cette forme de la FCO (Espagne, Italie).

Nul ne peut pour l’heure anticiper les conséquences de cette nouvelle contamination, alors que l’export se portait bien. Seuls les marchés situés dans les zones de surveillance et de protection ont été perturbés la semaine dernière, avec des invendus. Dans le reste de l’Hexagone, la stabilité restait de mise.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bovins : quelles perspectives après le scandale brésilien ?

Bovins : Le Brésil perd de nombreux marchés suite à des malversations ayant…

Viandes
Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont…

Viandes
Broutards : horizon dégagé, commerce régulier

Bovins : Les stocks de mâles de 6 à 12 mois étaient stables en décembre, selon…

Viandes
Viande ovine : nouveau déclin des achats des ménages

Ovins : Les achats de viande ovine par les ménages français ont reculé de 4,5…