Aller au contenu principal

Broutards : des ventes qui restent toniques

© Virginie Pinson

Broutards : 86 000 broutards ont été exportés en avril dernier, rapporte Agreste, c’est 5,5 % de plus qu’en 2017. Les ventes de gros bovins mâles ont notamment augmenté de 11 % et celles de génisses de 1,7 %. En revanche, les broutards légers affichent un recul de 1 %. L’Algérie se tourne davantage vers les animaux lourds. Elle en a d’ailleurs acheté 6 700 en avril. Les besoins toniques de l’Algérie et de l’Italie ont permis aux exportations françaises de progresser de 2 % par rapport à un an plus tôt. À noter que le marché algérien est désormais fermé mais le Maroc a pris le relais dans une moindre mesure.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont…

Viandes
Broutards : horizon dégagé, commerce régulier

Bovins : Les stocks de mâles de 6 à 12 mois étaient stables en décembre, selon…

Viandes
Viande ovine : nouveau déclin des achats des ménages

Ovins : Les achats de viande ovine par les ménages français ont reculé de 4,5…

Viandes
Bovins : les opérateurs attendent le printemps

Bovins : Le commerce des animaux maigres reste régulier, mais le manque de…