Aller au contenu principal

Bovins : marchés contrariés par les fériés

© J.-C. Gutner

Bovins : Les opérateurs attendaient avec appréhension cette semaine compliquée depuis plusieurs mois. Deux fériés qui sont autant l’occasion de faire le pont engendrent des tracas logistiques : les marchés en vif sont moins fréquentés, les chauffeurs ont des contraintes supplémentaires, certains outils décident d’interrompre leur activité et les carnets de commandes doivent être anticipés. L’export n’échappe pas à ces contraintes. Difficile dans ce contexte de dégager une tendance sur le commerce des animaux vifs. Quant à la semaine prochaine, elle pourrait bien pâtir d’un nombre d’animaux plus large à commercialiser, ce qui pourrait alors inciter les abattoirs à faire pression sur les prix.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Vaches : hausse des abattages en race à viande, baisse en lait

Bovins : Les abattages français de vaches allaitantes ont progressé de 4,1 % en…

Viandes
Ovins : le cheptel irlandais progresse

Ovins : Le troupeau ovin irlandais est constitué de 5,253 millions d’animaux en…

Viandes
La baisse des achats des ménages se poursuit

Ovins : Les relevés Kantar-Worldpanel ne sont pas de nature à rassurer la…

Viandes
Broutards : léger repli des exportations en 2017

Bovins : Les exportations françaises de broutards pourraient atteindre 1,05 …