Aller au contenu principal

Bovins : l’Espagne s’impose sur les exportations en vif

Bovins : Les importations espagnoles de bovins vivants ont explosé l’année dernière, puisque, selon l’USDA, elles ont affiché une croissance de 188 % sur les dix premiers mois de 2017 comparé à 2016. La France reste le premier fournisseur de la péninsule Ibérique, néanmoins les achats aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et à l’Allemagne ont nettement progressé.

L’Espagne engraisse des broutards puis les exporte vivants, prêts à abattre. Ces exportations ont bondi de 47 % l’an dernier, avec une croissance de 28 % vers l’Union européenne et de 52 % vers les pays tiers notamment la Libye, le Liban, la Turquie et l’Égypte. En 2018, les prévisions des opérateurs espagnols sont à 200 000 gros bovins vifs exportés, soit 70 % de plus qu’en 2016.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
La Libye : débouché porteur pour les ovins européens

Ovins : Selon Bruxelles, l’Union européenne a exporté 69 283 tonnes équivalent…

Viandes
Agneau : hausse de l’offre britannique en 2017

Ovins : Les disponibilités d’agneaux outre-Manche devraient progresser en 2017…

Viandes
Bovins : nette hausse des exportations de l’UE en 2016

Bovins : Les exportations de viande bovine et d’animaux vifs de l’Union…

Viandes
Agneaux : hausse des exportations européennes

Ovins : Les cours des agneaux lourds se raffermissent en Europe, ils n’en…