Aller au contenu principal

Bovins : le Brésil davantage présent à l’export en 2018

© Réussir

Bovins : 18 % de la viande bovine échangée sur le marché mondial est brésilienne, ce pays est le deuxième acteur derrière l’Inde (19 %), selon l’USDA. Après deux années de récession économique, le Brésil pourrait retrouver le chemin de la croissance en 2018, ce qui se traduirait par une hausse du pouvoir d’achat des ménages et une reprise de la consommation de viande bovine. Néanmoins, la croissance de la production pourrait être plus prononcée que celle de la demande ce qui se traduirait par une hausse des disponibilités à l’exportation, qui seraient dirigées notamment vers l’Asie et le Moyen-Orient. L’effondrement de l’économie vénézuélienne devrait en revanche continuer de limiter les exportations en vif du Brésil, destinées à 80 % à ce pays.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Bovins : quelles perspectives après le scandale brésilien ?

Bovins : Le Brésil perd de nombreux marchés suite à des malversations ayant…

Viandes
Bovins : les exportations de l’UE continuent de progresser

Bovins : Les exportations européennes de viande bovine et d’animaux vivants ont…

Viandes
Viande bovine : le désintérêt des ménages se poursuit

Bovins : Les achats de viande bovine fraîche par les ménages français ont…

Viandes
Broutards : horizon dégagé, commerce régulier

Bovins : Les stocks de mâles de 6 à 12 mois étaient stables en décembre, selon…