Aller au contenu principal

Bovins : la sécheresse des sols s’accentue en juin

© Marie-Annick Carré

Bovins : Au mois de mai, la température moyenne s’est hissée 1,3 °C au-dessus des moyennes saisonnières, selon Agreste. C’est l’Ouest qui a été le plus touché (+1,8 °C). Ces pics de chaleur ont accentué le déficit d’humidité des sols, d’autant plus que les précipitations de mai ont été inférieures de 15 % à la normale. Agreste précise que « l’indice d’humidité des sols au 1er juin 2017 est déficitaire sur la plus grande partie de l’Hexagone ». Une sécheresse pourrait conduire à un afflux de réformes cet été et mettre davantage sous pression les prix de la viande bovine.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…