Aller au contenu principal

Bovins : compliqué en races à viande

© Réussir

Bovins : Aucune amélioration sur les marchés en vif la semaine dernière, les cotations des animaux de races allaitante ont continué de dévisser. En jeunes bovins (JB), les prix ont perdu de 1 à 4 centimes, le commerce étant ralenti à l’export à cette période de l’année. Certes les tarifs demeurent supérieurs à leur niveau de 2017 (+3,5 % pour les JB de race à viande R entrée abattoir par exemple), néanmoins la chute est rude : 4,2 % en neuf semaines. En génisses, même tendance, les prix continuent de reculer et s’affichent à un niveau plancher jamais atteint ces trois dernières années. Quant aux vaches allaitantes, elles restent difficiles à vendre sur fond de demande médiocre et d’offre largement suffisante.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Nous vous invitons à vous connecter si vous êtes déjà membre ou à découvrir nos offres d’abonnement.


En relation

Viandes
Agneau : hausse saisonnière de la présence britannique

Ovins : L’heure est au regain d’intérêt pour la viande ovine britannique, comme…

Viandes
Petit vent de fermeté sur les marchés en vif

Gros bovins : Nouvelle semaine de perturbations logistiques pour les…

Viandes
Gros bovins : commerce fluide, prix fermes

Gros bovins : Le marché des gros bovins finis commence la semaine sur une note…

Viandes
Petit veau : regain des perturbations liées à la FCO

Veaux : Le début de semaine est marqué par le retour de la FCO dans certains…